Cultiver des tomates

cutliver des tomates

La tomate est une plante originaire d’Amérique du Sud (Mexique). Elle a été introduite au 16ᵉ siècle en Europe et c’est au 19ᵉ siècle que la plupart des variétés ont été développées et nous connaissons aujourd’hui l’engouement de cette plante dans nos potagers. Elle est ainsi abondamment cultivée pour son fruit savoureux qu’est la tomate. On vous livre tous nos conseils pour planter, entretenir et récolter de belles tomates.

Quelles sont les bonnes conditions pour planter des tomates ?

La tomate est une plante annuelle très vigoureuse. Elle craint le froid et demande une fertilisation adaptée. Elle a besoin de soleil, de chaleur et d’humidité pour son développement.

Elle affectionne un sol bien drainé et a un besoin élevé en matière organique. Nous conseillons ainsi d’apporter environ 30 gr/m2 avec un complément de patentkali de 15 g/m2 afin de favoriser une bonne récolte. Nous ajouterons au cours de saison une fertilisation d’engrais organique ou de purin d’ortie.

Comment planter des tomates ?

La plantation de pieds de tomate demande une attention toute particulière et nous sommes souvent tentés de mettre un maximum de plants. Il est pourtant recommandé de respecter les consignes de distance entre les rangs afin d’éviter les maladies typiques de la tomate que sont le mildiou et le botrytis. Les tomates sont à planter au potager ou sous abri (serre, tunnel plastique). La distance entre les rangs doit être de 80 à 100 cm et de 50 cm entre les plants.

Il est très important d’immerger les mottes dans l’eau jusqu’à ce que celles-ci soient bien imbibées et bien arroser ensuite le sol si celui-ci n’est pas humide. Au préalable, vous avez mis un tuteur ou piquet, glissé quelques granulés d’ortie au fond du trou puis enterrer la motte.

Ne mettez pas des plants trop jeunes, les racines doivent être abondantes. L’idéal est un plant de tomate ayant 6 à 7 feuilles. Pendant cette période, n’arrosez pas trop souvent pour une meilleure reprise et pour favoriser un enracinement en profondeur.

Vos plants de tomate seront palissés aux piquets ou aux tuteurs à l’aide de ficelles ou de clips biodégradables. Passez une fois par semaine pour réajuster et ajouter les liens.

Dates de plantation et de récolte

Tout bon jardinier qui souhaite récolter de belles tomates doit connaître les dates de semis et de récolte de la tomate. Ces dates varient selon le climat, c’est donc pour cela que l’on a souvent l’habitude de différencier selon que l’on est en zone nord ou en zone sud.

La plantation se fait vers la mi-mars en zone Sud et vers la mi avril en zone Nord.

Nous vous invitons à consulter ce calendrier de la culture de la tomate pour respecter les bonnes périodes de plantation et de récolte.

Soins et entretien des plants de tomates

Le paillage des tomates

Afin de limiter les mauvaises herbes, le paillage se fera à l’aide de film plastique biodégradable ou de toile tissée réutilisable pendant une dizaine d’années. Le paillis de lin et le paillis de chanvre sont particulièrement recommandés pour cette culture.

L’ébourgeonnage des tomates

L’ébourgeonnage et l’égourmandage se fait en même temps que le palissage. Cela consiste à retirer les gourmands en faisant une cassure nette au ras de la tige. Ce simple geste favorise une meilleure production des fruits.

L’effeuillage des tomates

L’effeuillage se fait au fur et à mesure de l’évolution des plants de tomate. Il se réalise au début de la récolte : il consiste à enlever les feuilles pour aérer la culture sans d’avoir d’effet négatif sur la récolte. On note qu’il faut garder environ une quinzaine de feuilles sur le plant. Enlever toutes les vieilles feuilles et celles qui sont en contact avec le sol. On dégagera quelques feuilles autour du bouquet de tomate afin que la lumière y pénètre pour colorer le fruit. Ne pas faire ces opérations lors de jours humides afin de ne pas favoriser le botrytis.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur la taille et l’effeuillage des tomates, des opérations nécessaires pour la culture de vos pieds de tomate.

Comment arroser les plants de tomates ?

L’arrosage doit être régulier et doit être maitrisé afin d’éviter les maladies et carences en calcium. Les besoins en eau évoluent au cours du développement de la plante et seront plus abondants en l’absence de paillis ou paillage.

On remarque souvent une meilleure précocité et floraison lorsque l’arrosage est diminué voir arrêté pendant cette période. Il sera repris un peu plus tard et plus abondant lorsque le système racinaire du plant sera plus développé. On peut estimer qu’il faut dans la région nord 1 litre d’eau / jour / plant et dans la région du sud de la France 3 litres d’eau / jour / plant.

Les différentes variétés de tomates

Aujourd’hui, nous avons le choix entre de nombreuses variétés de tomates anciennes mais nous trouvons également des tomates hybrides F1 en semences et plants biologiques. Pour assurer une récolte tout au long de l’année, nous avons la possibilité d’étaler les plantations et variétés de tomate.

Quelques variétés de tomates :

  • paola F1 : demi précoce – tomate ronde – bonne qualité gustative
  • cobra F1 : très précoce – tomate ronde- bonne qualité gustative
  • saint pierre : demi précoce – tomate ronde – bonne qualité gustative – bonne résistance aux maladies
  • rose de berne : tardive – tomate ronde de couleur rouge rosé – chair épaisse et très sucrée – bonne productivité
  • noire de crimée : précoce-tomate ronde de couleur pourpre foncé – bonne qualité gustative – résistance à la sécheresse – peu productive
  • prune noire : précoce – tomate cerise de couleur rouge brun très foncé – chair douce et juteuse – productive
  • poire : mi saison – tomate cerise de couleur rouge et jaune en forme de poire – fruits sucrés – productive
  • black cherry : précoce- tomate cerise de couleur pourpre à noir – chair douce
  • cœur de bœuf : semi tardive – tomate à gros fruits – fruits très charnus , peu de grain – productive
  • marmande : précoce – tomate à gros fruits – bonne qualité gustative – résistance aux maladies
  • beefsteack : tardive – tomate à gros fruits – bonne qualité gustative – peu de grain – rendement faible
  • ananas : tardive – tomate a gros fruits de couleur jaune- bonne qualité gustative, peu de grain, ferme- rendement faible
  • roma : précoce- tomate allongé- bonne qualité gustative – tomate idéal pour conserve
  • andine cornue : tardive – tomate allongé – très bonne qualité gustative

Maladies et ravageurs

La tomate est sensible à de nombreuses maladies et insectes en particulier lorsque les conditions climatiques sont défavorables. Nous pouvons maitriser la venue des différents ravageurs et maladies en appliquant des solutions biologiques et naturelles. Pensez qu’il faut mieux prévenir que guérir. Nous indiquerons également les différentes solutions pour la culture sous abri et tunnels avec l’introduction d’auxiliaires en complément de solutions traditionnelles.

Méthodes de pollinisation des tomates

Avec le manque d’insecte pollinisateur, sous abri (tunnel, serres), il est préférable d’intervenir pour améliorer la pollinisation des fleurs. De nos jours, il y a une méthode qui est utilisée pour favoriser la pollinisation des fleurs de tomate. Nous pouvons avoir recours à des bourdons surtout dans les serres et tunnel plastique.

On installe ces petites ruches en début de saison. Leur durée de vie est d’environ 45 jours. Elles devront être protégées du soleil direct et permettre d’améliorer la pollinisation des fleurs de tomate et leur production.