Le poireau (Allium ampeloprasum ou Allium porrum) fait partie de la famille des Alliacées comme l’ail, échalotte et l’oignon. Le poireau est une plante rustique bisannuelle mais cultivé comme une annuelle. Il est cultivé depuis l’antiquité pour ses propriétés culinaires mais aussi pour ses propriétés médicinales.

A noter que l’on trouve encore dans le sud de la France une espèce sauvage à un bulbe (Allium polyanthum) appelé « poireau des vignes ». Son aspect diffère des poireaux d’aujourd’hui avec des futs long ou courts.

Pour connaître toutes les différentes variétés, vous pouvez lire notre article dédié : variétés de poireau.

Besoins en eau

Le poireau est exigeant en eau mais attention à ne pas asphyxier les racines. L’apport irrégulier des arrosages favorise la venue du thrips (ravageurs).

Sol

Le poireau apprécie tout particulièrement les sols frais et riches en matières organiques, d’où l’apport d’un amendement organique tel que humusol (40 à 60 gr / m2). Il affectionne des sols ayant un pH situé entre 6 et 7. Afin de pouvoir planter le poireau profondément pour obtenir un fut long et droit, la préparation du sol doit être profonde pour avoir des buttages plus facilement.

🌱 Astuce Planète Agrobio pour le PH du sol

Si le Ph de votre sol est élevé, allant au-delà de pH 7, l’application de l’engrais bio cendres végétales à la dose de 40 à 60 gr au m2 permet de redscendre le pH.

Climat

La culture du poireau s’adapte à beaucoup de condition climatique même s’il affectionne les climats frais. Leur résistance au gel varie en fonction des variétés.

Association avec d'autres cultures

Comme la plupart des Alliacées, une rotation des cultures sur 5 ans est préférable. L’association avec une culture de carotte, betterave, laitue ou chou est souvent valorisée.

Semis du poireau

Semis en pépinières : le semis peut être protégé par un tunnel ou un voile thermique type P17 pour favoriser le développement. Il sera retiré dès que les plants atteignent 2 à 3 feuilles.

Réalisez un écartement de 25 cm entre les rangs et de 1 cm sur le rang. La profondeur du semis de poireau est de 1 cm jusqu’à l’obtention d’un plant de 12 à 15 cm. Ensuite, la plantation à partir de plant de la taille d’un crayon (12 à 15 cm) se fait sur des sillons espacées de 40 à 60 cm avec une distance de 8 à 12 cm à une profondeur de 10 cm.

Une solution rapide est l’achat de plants de poireau en racines nues que l’on trouve en botte dans les jardineries. Ils devront être pralinés c’est-à-dire trempés dans une solution de chitosan liquide et taillés a 12 ou 15 cm. Il est important de planter bien droit pour éviter d’avoir des poireaux tordus a la récolte.

Fertilisation

Un excès de fertilisation azotée entraine et favorise les maladies. La culture du poireau est longue, l’apport d’engrais bio guano pendant la période été et automne sera la bienvenue. L’apport en masse de matières organiques peut suffire à la culture. Utilisez l’amendement Humusol avec un dosage de 60 à 100 gr / m2.

Maladies et ravageurs

Il existe différentes maladies et ravageurs qui peuvent attaquer le poireau. Nous vous proposons de les découvrir dans des articles dédiés.