Culture du concombre

culture du concombre

Vous souhaitez cultiver le concombre dans votre potager ? Riche en vitamine et faible en calories, le concombre est un légume frais et croquant qui se consomme principalement cru. Découvrons ici comment le planter, l’entretenir et le récolter.

Description du concombre

Le concombre (Cucumis sativus) est une plante de la famille des cucurbitacées et appartient à la même espèce que le cornichon. Il est originaire d’Asie tropicale. C’est l’un des légumes les plus cultivés dans le monde. Il a été introduit en France dès le 12ᵉ siècle. C’est un légume facile à cultiver pour les jardiniers amateurs dès que l’on prend quelques précautions.

Il s’agit d’une plante annuelle rampante et ramifiée pouvant atteindre plusieurs mètres. Il a une croissance rapide avec l’apparition de fleurs femelles et mâles fécondées par les abeilles et bourdons. Si vous utilisez des hybrides F1, ils n’ont pas plus que des fleurs femelles qui donnent des fruits sans fécondation.

Climat et conditions de culture

Le concombre se cultive principalement sous serres chauffées dans les régions du nord et sous abri froid dans les régions méditerranéennes. Le concombre gèle à 0° C.

C’est une plante très exigeante en chaleur donc ne soyez pas trop pressé de le planter. Attendez que les conditions climatiques lui soient favorables. Le semis a une température de 25° C lève en 4 à 6 jours.

Quel sol pour le concombre ?

Le concombre apprécie les sols léger, drainant et riche en matière organique. Nous conseillons donc d’améliorer votre sol avec l’amendement organique Humusol ou lombricompost potager. Surtout, il faut éviter les sols lourds, argileux, ayant une structure asphyxiante.

Comment semer le concombre ?

Le semis du concombre se réalise de mars à mai.

Pour commencer le semis, préparez une terre bien ameublie, exempte de cailloux ou de racines. Les semis peuvent être réalisés en godet ou en poquet, en insérant 3 à 4 graines par trou à une profondeur de 1 à 2 cm. La température idéale pour semer est de 20°.

Pour ceux qui utilisent un abri chauffé, commencez vos semis dès mars. Si vous semez à l’extérieur, faites-le de fin avril à mi-mai dans les régions du sud et attendez la fin mai si vous êtes dans le nord. Une fois que les pieds du concombre atteignent 15 cm et après les dernières gelées, il est temps de repiquer.

Quand planter le concombre ?

De manières générales, le concombre aime une température de 20° C au démarrage de sa culture et des températures plus faibles par la suite, de 15 ° C à 17 ° C. Pour une culture en pleine terre, on plantera à partir de fin mai et sous abri froid entre le mois d’avril pour les régions méditerranéennes et vers début mai pour les régions du nord.

🌱À savoir sur le concombre

N’oubliez pas que l’induction des fleurs d’une plante est stimulée par l’amplitude thermique entre le jour et la nuit plus ou moins importante en fonction de leur zone géographique d’origine.

Comment planter le concombre ?

Les plants de concombre se plantent à un intervalle de 1,50 m entre les rangs et 50 cm sur le rang. Ce qui fait environ 1 à 2 plants au mètre carré. Les plantations de concombre peuvent être mises sur une bâche permettant de favoriser et de garder la chaleur dont a besoin le concombre pour se développer ou de pailler pour permettre au sol de se réchauffer.

À la plantation, n’hésitez pas à apporter un engrais biologique (lire plus bas).

🌱 Astuces pour la plantation du concombre

Il est important de bien tremper les mottes dans l’eau avant la plantation et de bien arroser le sol par la suite afin de faire le plein hydrique. Attention à ne pas enterrer trop profondément la motte pour éviter les pourritures du collet.

On pourra utiliser deux techniques pour le concombre, la culture de plein champ ou la culture de palissage. Celle de plein champ est la plus simple car il n’y a pas de tuteurage ni de taille.

Sous tunnel ou serre, on utilisera de la ficelle de préférence biodégradable fixée par une sardine dans le sol et en haut sur les barres de renfort du tunnel. Cette technique permet de mieux exploiter la surface de la serre. Le plant de concombre recevra aussi plus de lumière. Il suffit alors d’enrouler la plante autour de la ficelle au fur et à mesure de son développement.

Fertilisation des concombres

Le concombre est sensible aux carences en Fer, Calcium, Cuivre, Zinc, Bore, Manganèse, Magnésium et Soufre que vous trouvez dans l’engrais bio universel liquide. L’apport de l’engrais minéral patenkali ou de poudre d’os marine à la plantation apportera les éléments nécessaires au démarrage du plant.

Comment entretenir le concombre ?

Pour la taille, pincez au-dessus de la 2ᵉ puis de la 4ᵉ feuille et taillez les branches juste au-dessus de chaque fruit.

L’arrosage doit être régulier et modéré. Assurez-vous que le sol reste humide mais sans excès d’eau, et évitez de mouiller les feuilles.

La culture en hauteur permet de gagner de la place dans un potager. Elle nécessite un tuteur pour chaque pied de concombre. Vous pouvez laisser le plant courir au sol ou le tuteurer pour une croissance ascendante. Si vous choisissez la seconde option, maintenez une tige unique jusqu’à 2 m, puis pincez-la.

Association du concombre avec les autres légumes

Le concombre ne s’associe pas avec les plants de tomate ou de melon. Il préfère l’association avec le haricot, chou, salade ou l’oignon.

Les variétés de concombre

Il existe plusieurs sortes de concombres. Nous distinguons ceux de plein champ (extérieur) et ceux sous abri.

Les concombres épineux sont plutôt représentatifs des variétés anciennes et les concombres type hollandais misent davantage sur un aspect lisse et long.

Concombre type hollandais plein champ

  • Concombre vert long maraicher : semis précoce, concombre demi long de 25 à 30 cm, très productif, tolérance au froid, chair blanche ferme et croquante avec peu de graine, saveur douce.

Concombre épineux plein champ

  • Concombre long parisien : précoce, concombre court 20 cm, variété vigoureuse, fruits lisses et blancs.
  • Concombre le généreux : concombre court, 15 à 25 cm, très productif, fruit lisse à légèrement épineux, vert foncé.
  • Concombre Marketmore : concombre court de 15 à 25 cm, fruit légèrement épineux, vert plus ou moins foncé, peu amer.
  • Concombre Lemon : concombre rond de 10 à 15 cm, variété ancienne, rustique et productive, fruit jaune.

Il est possible de pouvoir trouver des plants greffés permettant d’avoir une meilleure résistance aux maladies du sol (Phomopsis). Leur cout est généralement plus élevé.

Ravageurs et maladies du concombre

Le concombre a un système racinaire très fragile. Il est important de bien choisir son plant et bien regarder si les racines et le collet sont en bon état lors de votre achat. Quelques maladies et ravageurs peuvent menacer les cultures du concombre, que nous vous proposons de découvrir dans des articles dédiés.