La carotte fait partie de la famille des Apiacées. Elle est certainement le légume le plus cultivé dans les jardins potagers. C’est une plante bisannuelle cultivée comme une plante annuelle. La partie comestible étant la racine, on la récolte pendant la première année de végétation.

Climat

La culture de la carotte s’adapte a de nombreux climats mais a une préférence pour les conditions douces avec des températures moyennes tout au long de la saison comprises entre 16° c et 18°C. Cependant elle accepte de petite gelée de l’ordre de -4°C.

Sol

La carotte se plait dans une grande majorité de sol mais c’est surtout dans les sols sableux, séchants, profonds et légers qu’elle s’épannouira. C’est en effet dans ce type de sol que l’on obtient le meilleur d’une culture de carottes car ce sont avant tout des sols dépourvus de cailloux qui n’amènent pas la déformation de la racine au cours de la croissance.

Il faut éviter les sols trop argileux, trop lourds, amenant des maladies, à condition d’améliorer la structure de son sol. Pour cela, l’apport de matières organiques Humusol (30 gr à 40 gr /m2) doit être mis deux à trois mois avant le semis. L’apport de fumier frais ou non décomposé n’est pas recommandé. Humusol aura tout le temps de se dégrader et d’apporter tous les éléments nécessaires pour le semis.

Engrais

L’azote sera apporté sous forme de tourteau de ricin (30 à 40 gr / m2) permettant sa libération progressive. Son action répulsive contre les taupins sera aussi bien utile. Les engrais Patentkali (30 à 40 gr / m2) ou engrais bio poudre d’os marine (30 à 40 gr /m2) seront enfouis juste avant le semis. L’engrais bio guano sera apporté au moment de l’éclaircissage par un léger binage.

Semis de la carotte

1. Préparation du sol

Par conséquent, le sol doit être bien préparé car on ne repique pas la carotte une fois levée. La graine de carotte lève lentement, il faut compter environ 25 à 30 jours en fonction des températures du sol pour la carotte de printemps sous châssis ou tunnel plastique, le semis mettra 10 à 15 jours avec des températures comprises entre 18°c et 20°C. La semence de graines étant très fine, il est très difficile d’obtenir un semis régulier a la main. Compter environ 3.5 gr de graines de carottes pur 10 m2.

Astuces planète agrobio : Afin d’obtenir un semis régulier à la main, on y mélange trois à quatre fois son volume en sable bien fin. C’est ce mélange qui est ensuite semé directement à la main.

2. Semis

Les semis se font depuis fin février jusqu’en septembre à l’exception de la période des fortes chaleurs de l’été.

Le semis se fait en ligne espacée de 20 centimètres. On y appliquera par pulvérisation le chitosan liquide prêt à l’emploi sur les graines avant de refermer la ligne de plantation, on passe légèrement le râteau et on tasse fortement pour assurer l’adhérence des graines au sol. Il faut donner des arrosages en pluie fine pour ne pas causer un déplacement des graines dans une certaines zones du semis. Ces arrosage seront répétés jusqu’à l’apparition du cotylédon.

3. Éclaircissage

Lorsque la levée est achevée et que les plants ont environ six centimètres de hauteur, on procède a l’éclaircissage. Cette opération longue et un peu fastidieuses est très importante pour le futur de votre récolte. C’est pourquoi planète agrobio conseille plutôt le semis en ligne qu’a la volée. On laisse environ un plant tout les 5 à 10 centimètres en fonction de la variété semée. Attention, pendant cette période, les mauvaises herbes peuvent envahir votre culture. On donnera de nombreux binages.

Astuces planète agrobio : il faut avoir soin de le faire au lendemain d’un arrosage, de façon à éviter l’évaporisation moins active dans un sol très ameubli à sa surface. La récolte à lieu environ trois à quatre mois après le semis.

Méthode alternative : culture forcée

Il existe une autre façon de cultiver les carottes appelé culture forcée. Cette culture se fait sous châssis ou petit tunnel plastique avec les voiles de croissance type P17. On sème dès le mois de novembre. Attention aux arrosages de préférence le matin et on aère les tunnel ou châssis dès l’apparition du soleil. Celui est refermé le soir en y déposant le voile de croissance type P17 pour garder la chaleur du sol. Cette culture permet de pouvoir récolter ses carottes dès février et d’échelonner ses cultures de carotte.

Cycle de développement de la carotte

La carotte a un cycle végétatif correspondant à une première phase d’installation, c’est-à-dire la plongée rapide d’une fine racine d’où la nécessité de bien préparer son sol sur une trentaine de centimètres. On observe l’apparition du cotylédon en surface. La deuxième phase est le développement des feuilles nécessaire au grossissement des racines et ensuite vient la phase de tubérisation qui débute lentement pour s’accéléré au cours de la culture. La racine continue de grossir tant que les feuilles sont présentes d’où l’importance de les préserver contre les différentes maladies.

Les différentes variétés

Il existe un très grand choix de variétés de carottes, différenciées notamment en fonction de leur précocité et de leur longueur de racines.

Les carottes précoces

  • carotte Amerstam : carotte demi longue
  • carotte Touchon : carotte longue
  • carotte Nantaise 2 : carotte longue
  • carotte Rothild : carotte longue, gout sucré

Carottes semi-précoces

  • carotte Chantenay à cœur rouge 2 : carotte de mi-longue, gout sucré

Carottes mi-tardives – tardif

  • carotte Colmar a cœur rouge 2 : carotte longue rustique, bonne conservation, convient au sol lourd

Rotation des cultures

La rotation d’une culture de carotte ne se fait jamais d’une année à l’autre sur la même parcelle.

Maladies et ravageurs

Les maladies de la carotte sont nombreuses du fait qu’elle a un épiderme sans liège protecteur et une forte teneur en eau. Quand aux ravageurs, nous connaissons principalement la mouche de la carotte (Psila Rosae), mais d’autres peuvent aussi affecter ce légume. Nous vous proposons d’en savoir plus en consultant nos articles dédiés, avec des conseils pour savoir comment lutter de façon naturelle et biologique.