fbpx

Comment traiter l’alternariose ?

traitement alternariose

Malheureusement bien connue des jardiniers, l’alternariose est une maladie fongique qui peut provoquer de nombreux ravages dans le potager. On peut ainsi la retrouver sur divers légumes tels que les tomates, les carottes, choux, pommes de terre… Heureusement, des moyens de lutte biologique existent pour prévenir son apparition ou s’en débarrasser. Suivez le guide !

Qu'est-ce que l'alternariose ?

L’alternariose est une maladie cryptogamique, ce qui signifie qu’elle est causée par des champignons. Plus précisément, elle est provoquée par les champignons du genre Alternaria.

Il existe plusieurs sortes d’alternariose qui sont spécifiques à chaque espèce de légumes. Cette maladie est en réalité un ensemble de troubles, car elle regroupe plusieurs affections causées par différentes souches de champignons.

Elle se manifeste par des symptômes distincts, notamment des taches foncées concentriques qui apparaissent sur le feuillage. Ces taches sont souvent entourées d’un halo jaune. Avec le temps et selon la gravité, ces symptômes peuvent conduire à la chute des feuilles, impactant ainsi la production.

Quelles sont les causes du développement de l'alternariose ?

L’alternaria se développe sous forme de spores ou de mycélium (champignon) dans le sol. Le champignon à l’origine de cette maladie peut survivre dans le sol sous diverses formes, notamment le mycélium, les conidies et les chlamydospores. Il se trouve à l’abri sur des débris de végétaux. La contamination se fait par les semences, le matériel et les pluies mais également par le vent qui dissémine les spores.

Les champignons responsables de l’alternariose ont besoins de conditions spécifiques pour germer. Ils affectionnent une hygrométrie élevée et des températures généralement comprises entre 15°C et 30°C.

Les différentes espèces d'alternariose

L’alternariose peut affecter un grand nombre de plantes potagères. Parmi elles, on retrouve des plantes courantes dans nos jardins et potagers tels que les carottes, poireaux, haricots, tomates, salades, blettes et bien d’autres. Remarquons qu’elle cible aussi les arbres fruitiers (exemple du pommier) ou des plantes céréalières (comme le blé). Avant de savoir quels sont les différents moyens de traitement, il est important d’être en mesure d’identifier les symptômes de cette maladie sur vos cultures. Voici quelques espèces :

L'alternariose de la tomate (Alternaria tomatophila )

L’alternariose est une maladie de la tomate assez fréquente. À la mise en place du plant, on peut voir apparaitre des altérations noires plus ou moins étendues sur la base des tiges entrainant la mort du plant.

Sur les feuilles, les symptômes sont l’existence de taches ou macules de couleur brun entourées d’un halo de couleur jaune. Sur la tige, une lésion de forme allongée de couleur noirâtre, mais c’est sur les fruits rouges de la tomate que l’on voit les dégâts de L’alternaria. Il est à noter l’apparition des taches noires de 1 à 2 cm qui commencent au pédoncule.

Alternariose de la pomme de terre (Alternaria solani)

Provoquée par le champignon Alternaria solani, cette maladie de la pomme de terre affecte le rendement et la qualité des tubercules.

À la différence du mildiou, cette maladie se développe en période peu humide et chaude. On voit apparaitre sur les feuilles des taches brunes s’accroissant en anneaux concentriques. Les tubercules sont contaminés lors de la récolte, on observe des pourritures sèches de couleur noire.

Alternariose de l'aubergine (Alternaria beringaelae)

L’alternariose est aussi une maladie de l’aubergine, causée spécifiquement par Alternaria beringaelae.

Parmi les dégâts observés, on retrouve les caractéristiques spécifiques de l’alternariose :

  • Taches foliaires vert foncé à brunes de forme arrondies entouré d’un halo jaune.
  • Les feuilles se nécrosent et tombent.
  • On voit sur les fruits des taches brunes sur les fruits mûrs qui s’étendent progressivement.

Alternariose de la carotte (Alternaria dauci)

Elle est provoquée par Alternaria dauci. Les symptômes qui vous permettront de l’identifier sont la détection de petites taches brunes caractérisées par un aspect de brulure sur les feuilles entrainant la destruction entière de celle-ci.

C’est l’une des principales maladies de la carotte. Elle sévit d’août à octobre sur les carottes d’hiver.

Alternariose du chou (Alternaria Brassicola)

Les symptômes de l’alternariose du chou sont des taches grisâtres de forme circulaire à la face supérieure et brun verdâtre à la face intérieure. Les feuilles jaunissent puis se dessèchent progressivement.

Alternariose du poireau (Alternaria porri)

Alternaria porri est un champignon qui est responsable de cette maladie du poireau. Ce champignon s’attaque à d’autres plantes de la famille des Alliacées telles que l’ail, l’oignon ou l’échalote. Lorsque la plante est contaminée, il est d’abord remarqué des lésions blanches sur le feuillage ainsi que le développement d’anneaux concentriques bruns entourés d’une sorte de halo jaune.

Comment lutter contre l'alternariose ?

Il est possible de lutter contre l’alternariose, à la fois en anticipant l’arrivée de cette maladie (en créant des conditions défavorables à l’installation des champignons) et mais aussi en traitement curatif. Pour protéger vos légumes de ces maladies, nous recommandons l’application de ces bonnes pratiques et d’un fongicide naturel biologique efficace.

Comment prévenir l’arrivée de l’alternariose ?

  • Application de traitements biologiques
  • Enrobage des semences
  • Rotation des cultures
  • Éliminer les débris restant sur le sol de votre potager
  • Ne pas planter dans des sols retenant l’humidité
  • Pailler le sol pour constituer une barrière mécanique réduisant les contaminations

Quels traitements biologiques contre l’alternariose ?

Nous conseillons les produits naturels et biologiques suivants pour lutter efficacement contre cette maladie fongique.

 

-20%
Le prix initial était : 14,00€.Le prix actuel est : 11,20€.
-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.
-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.
-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.
-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.

Notre astuce contre l’alternariose :

Réalisez une préparation à partir de Chitosan liquide 10 ml + traitement bio maladies des légumes du potager 100 ml / litre d’eau / 10 m².

Sur les arbres fruitiers, nous recommandons l’application du traitement bio maladies des arbres fruitiers.

Pour toute demande de conseil, n’hésitez pas à contactez notre équipe.