Maladie nécrose apicale ou cul noir : symptômes et traitement

tomate necrose apicale

Aussi appelée maladie du cul noir, la nécrose apicale est une maladie qui est en fait un incident physiologique, dû généralement à une alimentation en eau irrégulière, entraînant une baisse du taux de calcium sur les légumes (tom et en particulier sur la tomate, le melon, les courgettes, poivrons, aubergines, potirons et potimarrons). Il faut savoir que c’est une des maladies de la tomate les plus fréquentes.

Quels sont les symptômes de la nécrose apicale ?

On observe souvent sur la tomate une pourriture sèche à l’extrémité de la tomate, opposée au pédoncule. On constate tout d’abord une auréole blanchâtre et circulaire. Cette zone va petit à petit se nécroser et se transformer en séchant, ce qui fera noircir toute cette partie.

A quelle période se manifeste la maladie du cul noir ?

Cette maladie se manifeste particulièrement durant et à la suite de périodes climatiques chaudes et sèches. Pendant cette période, il faut faire attention et bien observer lorsque les fruits commencent à se développer car les tomates, poivrons, courgettes, potirons, potimarrons, melons sont souvent atteints au tiers ou à la moitié de leur taille maximale. Sur les tomates et cucurbitacées affectées par le cul noir, on l’observe fréquemment sur les premiers fruits formés.

Quel traitement pour la nécrose apicale ?

L’apport au sol de calcium assimilable rapidement est alors très important et doit être apporté rapidement. Il serait dommage de perdre sa production pour ne pas avoir réagi à temps. Pour éviter la maladie du cul noir, il suffit d’appliquer notre solution amendement bio maladie du cul noir, particulièrement riche en calcium.

N’oubliez pas qu’il est important d’avoir un sol avec un ph compris entre 6 et 7 pour utiliser notre amendement minéral bio lithothamne

Photo : kieker – Pixabay