fbpx

Maladie de la verticilliose : dégâts et traitements biologiques

verticilliose

La verticilliose, appelée également maladie du jaune, est une maladie fongique. Elle est en effet due à un champignon qui contamine de nombreuses plantes. Si vous soupçonnez sa présence sur l’une de vos plantes, nous vous proposons dans cet article de découvrir les symptômes qui lui sont associés. Retrouvez aussi des conseils de prévention et des traitements biologiques pour lutter contre la verticilliose.

Les plantes hôtes de la verticilliose

La verticilliose sévit sur une multitude d’espèces de plantes. On la retrouve spécialement les crucifères (chou), les solanacées (tomate, pomme de terre, aubergine, poivron), cucurbitacées (concombre, melon), fraisiers et sur certaines plantes ornementales comme le rosier, l’aster ou le chrysanthème.

Les causes de la maladie

Cette maladie est causée par divers champignons du genre Verticillium, Verticillium albo atratum, Verticillium v dahliae qui est souvent le plus fréquent et qui s’attaque aux cultures du potager.

Conditions de développement de la verticilliose

Le champignon Verticilliose pénètre par les racines et se développe dans les vaisseaux de la tige et des feuilles. Il tend à réduire la quantité d’eau réservée aux feuilles et de ce fait, la maladie est beaucoup plus grave dans les années de sécheresse et en terrain sec.

Elle se déclare généralement vers le printemps et l’automne et se développe dans un sol frais entre 16°c et 25 °C avec un temps sec.

La dissémination se fait fréquemment par les outils en préparant le sol.

Comment identifier les dégâts de la verticilliose ?

Les folioles jaunissent en forme de V, se flétrissent et se dessèchent en devenant brunes. Généralement, ce phénomène ne se présente que d’un côté de la tige, les feuilles placées du côté opposé restant vertes. Cependant, la plante entière peut être finalement grillée.

Sur la pomme de terre, la coupe en long ou en travers de la tige, au-dessous des feuilles malades, montre un jaunissement du bois plus ou moins accusé. Le champignon hiverne dans les tubercules en manifestant sa présence par un anneau bien visible quand on coupe la pomme de terre et qui est à peu près partout équidistant des bords.

Comment différencier ses symptômes à ceux du mildiou ou fusariose ?

Il n’est pas rare que la verticilliose soit confondue avec le Mildiou (Phytophthora infestans) et la Fusariose (Fusarium oxysporum).

La différence fondamentale qui existe avec le mildiou consiste en l’absence de cernes duveteux qui entourent les taches du Phytophthora infestans à l’envers des feuilles et qui n’apparaissent jamais dans la Verticilliose.

Lutte et traitements biologiques contre la verticilliose

En prévention de la verticiliose, nous conseillons plusieurs choses :

Le champignon hiverne sous forme de mycélium dans le sol et les débris des végétaux, il est donc important d’enlever et de mettre les débris des feuilles de légumes et des mauvaises herbes, solanum nigrum en autre, à la déchetterie ou de les bruler, en aucun cas dans le compost.

Assurez une bonne irrigation pendant les périodes de sécheresse

Apportez une bonne fertilisation avec l’engrais liquide potager ou un biostimulant potager.

Nous recommandons ces traitements bio pour lutter contre la verticilliose :

-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.
-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.
-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.
-20%
Le prix initial était : 14,00€.Le prix actuel est : 11,20€.

Astuce Planète Agrobio contre la verticilliose

L’association des solutions traitement bio liquide maladies des légumes du potager (100 ml) + chitosan liquide (10 ml) pour 1 litre d’eau / 10 m² augmente l’efficacité du traitement contre la Verticilliose.

D’autres maladies à découvrir :