fbpx

Culture du brocoli

culture du brocoli

Du potager à l’assiette, le brocoli captive les amateurs de saveurs saines et les jardiniers passionnés. Ce légume vert croquant et doux, réputé pour sa richesse en nutriments et ses bienfaits pour la santé, est devenu un incontournable de nos tables. Retrouvez dans cet article les secrets de sa culture, du semis à la récolte.

Description

Les brocolis (Brassica oleracea) font partie de la famille des crucifères, appelés aussi choux-fleurs d’hiver. Ils ont une végétation beaucoup plus prolongée que les choux-fleurs, dont ils apparaissent être les ancêtres.

Au lieu de donner leur pomme l’année même du semis, ils passent l’hiver et ne se forment qu’au commencement du printemps. Les feuilles en sont plus nombreuses, plus étroites et plus raides, les nervures plus blanches et plus fortes. Ils ont une grande rusticité qui leur permet de passer l’hiver en plein air, sous une protection sommaire.

On considère deux sortes de brocolis : le brocoli pommé, dont la pomme présente les mêmes qualités que celle du chou-fleur, tout en étant un peu moins grosse, et le brocoli à jets ou brocoli asperge, qui au lieu de pommer, émet à l’aisselle de toutes ses feuilles de grosses pousses florales charnues, dont les boutons restent visibles. Ce sont ces pousses que l’on récolte et que l’on mange à la façon des asperges vertes. Le brocoli à jets est beaucoup moins cultivé que le brocoli pommé.

Quelques variétés de chou brocoli

Voici une liste des principales variétés cultivées :

  • Chou brocoli extra-hâtif d’Angers : il surpasse toutes les autres variétés par sa précocité. Ce brocoli produit en mars. Il résiste avec quelques soins décrits ci-dessous au climat froid de nos régions. Il a une pomme d’un grain très fin, ferme et blanche.
  • Chou brocoli hâtif de saint Laud ou chou brocoli hâtif d’Angers : de 12 à 15 jours moins hâtifs que le chou brocoli extra-hâtif d’Angers
  • Chou brocoli d’Angers tardif : il produit en mai, possède une pomme très blanche, ferme et d’un grain très fin.
  • Chou brocoli extra-tardif d’Angers : vigoureux et rustique, très belle pomme blanche et ferme. Il vient à maturité en mai-juin.
  • Chou brocoli de Pâques ou chou-fleur Pascalin : une des meilleures variétés pour les pays ou régions à climat assez chaud.
  • Chou brocoli de Roscoff hatif ou chou-fleur de Roscoff : il est très précoce. Sa maturité arrive à la fin de l’hiver.
  • Chou brocoli de Roscoff tardif : il a une très belle pomme bien blanche, à grain fin. Il se conserve longtemps. Sa maturité arrive en avril.
  • Chou brocoli Calabrese (de Noel) : il a une pomme verte bronzée donnant des rejets tendres, excellents à la vinaigrette. Il se sème début juin et se récolte en octobre novembre.
  • Chou brocoli branchu violet appelé Brocoli asperge : il a des cotes et des feuilles violettes. Il produit des pousses charnues et violettes.

Semis du brocoli

Les choux brocolis se sèment en pépinière d’avril à juin, suivant leur précocité.

Nous repiquons en pépinière lorsqu’ils ont 2 à 3 feuilles, à 10 cm en tous sens, puis nous les mettons en place 5 ou 6 semaines plus tard à intervalles de 70 cm à 80 cm. Il est bon pour cette opération d’employer le transplantoir, afin de leur conserver, si possible, une petite motte.

Culture du brocolis

Nous donnons aux brocolis les mêmes soins que pour les choux, c’est-à-dire binages et arrosages fréquents.

Pour protéger les brocolis durant l’hiver, nous les arrachons en novembre et nous les replantons en jauges, serrés les uns contre les autres, dans un endroit du potager nettoyé, la tête tournée au nord (astuce Planète Agrobio), reposant sur le sol, et le pied recouvert de terre jusqu’à la naissance des feuilles. Il est ainsi plus facile de les abriter des grands froids à l’aide de paillassons ou de voile d’hivernage ou de feuilles sèches.

À la fin de février ou au début de mars, nous les replantons et au bout de 15 jours à 3 semaines. La pomme commence à se former, nous la protégeons comme celle des choux-fleurs.

Sol et fertilisation

Le brocoli demande, comme le chou-fleur, un sol riche et meuble, complété de matières organiques des années précédentes (apport d’amendements tels que Humusol, Vulcobio, Silice activée).

🌱 Conseils Planète Agrobio

Les amendement organique et fumiers frais ont l’inconvénient de développer les feuilles au détriment des pommes.

Vous pouvez faire un apport de poudre d’os ou de cendre de bois à la dose de 30 à 50 g/m² et de 30 à 50 g de corne torréfie ou corne broyée ou guano. Ils seront répandus sur un labour et enterrés par un simple ratissage.

Quelque temps après la mise en place, arrosez à l’aide de l’engrais bio liquide universel à raison de 100 ml/ litre d’eau / 10 m², en surveillant la végétation de façon à arrêter l’épandage de la solution si la végétation tendait à devenir trop exubérante.

Récolte du brocoli

La récolte du brocoli a lieu d’avril à juin. Cette période de récolte dépendra aussi des variétés semées.

Avec la culture du brocoli, nous pouvons espérer cueillir environ 3 kg par mètre carré.

Problèmes du brocoli

Maladies et ravageurs sont des menaces pour la culture du brocoli. Nous vous proposons de les découvrir dans des articles dédiés.

Maladies du brocoli

Comment identifier et soigner les maladies du brocoli ?

Ravageurs du chou : comment lutter ?

Identification et lutte biologique contre les ravageurs du chou.

Photo : jackmac34 – Pixabay

Conseils dans la thématique Maladies du jardin :