On rencontre en france deux espèces botaniques bien distinctes :

  • Cerisier merisier (Prunus avium) : Arbre fruitier (15 mètres) aux rameaux très érigés. C’est a partir de cette espèce que l’on a créé les cerisier d’aujourd’hui. Il a donné naissance aux cerises douces rattachés aux deux groupes : cerisiers bigarreaux et guignes (saveur acidulées et fruit de table).
  • Cerisier acide (Prunus vulgaris) : arbre fruitier de 6 à 8 mètres au port étalé et aux rameaux grêles et tombants. On récolte la cerise appelé griottes (fruit très acide et amère, utilisé pour confiture et liqueur).

Comment planter un cerisier ?

Les cerisiers sont faciles à cultiver. On les plante dans des terres riches et humifères. Ils redoutent les terres argileuses. A la plantation à partir de novembre hors période de gel, on apporte une fumure (amendement organique humusol) importante pour favoriser le départ de l’arbre ou pour l’entretenir. On évitera pendant les trois premières années de mettre des engrais azotés.

La distance de plantation est de 6 à 10 mètres pour des arbres à hautes tiges et de moitié pour des demi-tiges. Les cerisiers donnent une belle récolte à partir de cinq à six ans après leur plantation.

Demandez des arbres à haute tige surmontés d’une tête d’un an. Rejetez les arbres ayant une forte tige et des têtes trop ramifiés car la reprise est plus difficile. Refusez les arbres blessés ou atteint de gomme (maladie).

La multiplication des cerisiers se fait par semis et par greffage sur merisier, sur franc ou sur mahaleb.

Taille du cerisier

Les cerisiers n’aiment guère la taille. Les vieux cerisiers repartent beaucoup plus difficilement sur le vieux bois néanmoins les arbres dégarnis et ceux dont le feuillage jauni gagne à être rabattus énergiquement soit après une récolte, soit en hiver.

Les variétés de cerisier

Voici les variétés de cerisier coup de cœur Planète Agrobio :

  • Cerisier Belle d’Orleans : fruit moyen rouge clair, maturité des fruits fin mai
  • Cerisier Impératrice Eugenie : gros fruit juteux et rafraichissant rouge pourpre. Fruits murissent simultanément. Arbre de vigueur modéré. Maturité des fruits juin
  • Cerisier royal hâtive : gros fruit rouge foncé, fructification abondante et prolongée, maturité des fruits juin
  • Cerisier type bigarreaux : rameaux très gros, souvent étalés. Fruits plus ou moins allongés à chair ferme
  • Cerisier bigarreaux hâtif Burlat : Gros fruit rouge c’est le plus hâtif, maturité des fruits juin Cerisier bigarreaux Napoléon : fruit rosé maturité des fruits juillet
  • Cerisier bigarreaux Jaboulay : gros fruit en forme de cœur rouge foncé fruit parfumée et juteux, maturité des fruits juin. De coloration
  • Cerisier bigarreaux Reverchon : gros fruit noirâtre croquant, maturité des fruits juillet
  • Cerisier bigarreaux Esperen : gros fruit rouge jaunâtre chair blanche, maturité des fruits fin juin
  • Cerisier guignes : Cerisier guigne de mai : fruit rougeâtre, arbre fertile, maturité des fruits fin mai début juin Cerisier guigne d’Annonay : fruit moyen, arbre vigoureux, très fertile, maturité des fruits mi-juin

Quand récolter les cerises ?

Pour manger de bonnes cerises, il faut absolument les cueillir lorsqu’elles sont bien mures. Cet état est indiqué par leur maximum de coloration. Il s’écoule 40 jours environ entre la floraison et la cueillette.

Maladies et ravageurs du cerisier

Le cerisier est un abre fruitier qui n’échappe malheureusement pas les différentes menaces que sont les ravageurs et maladies. Pour en savoir plus sur ces problèmes et les différents traitements biologiques possibles, vous pouvez consulter ces deux articles :