fbpx

Comment lutter contre le ver de la framboise ?

ver de la framboise

Le ver de la framboise, que l’on retrouve aussi sous les noms Byturus urbanus ou Byturus tomentosus est un ravageur bien connu du framboisier. Il se trouve sur les inflorescences du framboisier où l’on retrouve par la suite des petites larves blanchâtres dans le fruit. Vous craignez ou l’avez identifié sur vos plantes ? Voici quelques informations sur cet insecte et des conseils pour lutter de manière biologique.

Description et cycle de vie

Byturus urbanus est un coléoptère de la famille des Byturidés. Inféodé au framboisier, il est le ravageur le plus important et le plus dévastateur sur la culture des framboisiers. Il existe deux espèces en France.

Byturus urbanus adulte mesure environ 3 à 4 mm. Son corps est large avec une tête assez imposante terminée par des antennes en forme de massue, de couleur brun clair à gris brun, recouvert de poils de soie fin gris.

Sa larve mesure 5 à 6 mm, de forme allongée, plate, avec une tête brune et un corps jaune parsemé de soies avec une plaque brune sur chaque segment.

Il y a une génération par an. L’adulte s’observe à partir de fin avril jusqu’en septembre. Ils ont besoin d’une température supérieur de 16 à 18 °C pour se nourrir. La femelle pond de mai à juillet de 2 à 3 œufs par jour en début de période pour en déposer finalement 100 à 200. Les œufs sont déposés de préférence dans la fleur dont le fruit est presque formé. Le développement de la larve est de 30 à 50 jours puis elle se laisse tomber au sol pour ensuite y hiberner soit dans des débris de végétaux ou dans les premiers centimètres du sol en formant un cocon.

Plantes hôtes

Si Byturus urbanus est très présent sur le framboisier, il est à noter qu’il s’attaque également à la ronce (Rubus sp). Sa présence est aussi parfois détectée sur le poirier, le pommier et le fraisier, mais les œufs sont déposés uniquement sur les framboisiers et ronces.

Les dégâts causés par le ver de la framboise

Byturus urbanus se nourrit exclusivement des bourgeons, des jeunes feuilles et surtout du pollen. Pour accéder à celui-ci, il perfore le bouton floral pour accéder aux étamines. Il s’attaque aux jeunes fruits, les larves provoquent leur déformation et le ralentissement de leur croissance ainsi que leur coloration.

Les larves creusent des galeries en pénétrant à partir de la base du fruit pour consommer ensuite la pulpe du fruit.

Les dégâts occasionnés sur les fruits peuvent favoriser le développement de la maladie Botrytis cinerea (pourriture grise).

Les solutions biologiques pour lutter contre le ver de la framboise

Nous développons chez Planète Agrobio des solutions qui permettent de combattre naturellement certains ravageurs. Concernant le ver de la framboise, nous conseillons ces trois traitements :

-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.
-20%
Le prix initial était : 14,00€.Le prix actuel est : 11,20€.
-20%
Rupture de stock
Le prix initial était : 11,75€.Le prix actuel est : 9,40€.

Notre conseil : Associez du traitement insecticide pucerons et araignées rouges 100 ml + chitosan liquide 10 ml / 1 litre d’eau / 10 m². Appliquez tous les 7 à 14 jours dès le mois de mai.

Et comment soigner mon framboisier de la maladie Botrytis ?

Byturus urbanus pouvant être la cause de la maladie Botrytis, il convient de soigner votre arbrisseau à l’aide de l’une de ces astuces :

🌱 Association du traitement maladies des arbres fruitiers + traitement maladies des baies et petits fruits

🌱 Association du traitement maladies des arbres fruitiers + chitosan liquide

D’autres articles utiles sur le framboisier :

Photo : Robin des bois – Pixabay