fbpx

Aechmea : culture et espèces

culture aechmea

Originaire d’Amérique du Sud, les Aechmea sont appréciées pour leur esthétique unique et leur capacité à apporter une touche exotique à l’intérieur des maisons. Découvrons comment cultiver ces plantes et quelles variétés choisir pour la décoration de son intérieur.

Description des aechmea

Les Aechmea font partie de la famille des Broméliacées.

Ce sont des plantes herbacées épiphytes à feuilles coriaces, denticulées sur les bords, réunies en rosette d’où s’échappe la hampe terminée tantôt en épi simple, tantôt en épi composé de fleurs généralement d’une importance décorative toute secondaire.

Ses fleurs sont hermaphrodites régulières, à 6 divisions : 3 calicinales et 3 pétaloïdes. Les étamines sont au nombre de 6 ; l’ovaire possède 3 loges ; le fruit est une baie presque sèche. Chaque fleur est enveloppée, à sa base, d’une bractée cupuliforme munie de pointe.

Culture et entretien des aechmea

Les Aechmea sont des plantes essentiellement épiphytes, tout particulièrement adaptées à la décoration des appartements et des serres.

Substrat

Les aechmea aiment un sol léger, poreux, composé en grande partie de détritus végétaux, un mélange par moitié de terre de bruyère fibreuse, d’écorce de pin, avec un peu de sphagnum haché.

Les pots doivent être plutôt étroits et bien drainés.

Exposition

Toutes ces plantes aiment la lumière vive et n’ont besoin d’être protégées que du grand soleil.

Arrosage

Il faut les arroser beaucoup en été, un peu en hiver et veiller à ce qu’il ne séjourne pas d’eau dans les cornets que forment les feuilles. On doit d’ailleurs renverser les plantes de temps à autre pour faire écouler cette eau qui pourrait déterminer la pourriture, surtout pendant l’hivernage.

Quel aechmea pour son intérieur ?

Comme la plupart des Broméliacées, les Aechmea constituent de bonnes plantes d’appartement ; les plus appréciées pour cet usage sont surtout les espèces naines, fleurissant chaque année comme les AE.fasciata, AE. weilbachi. Le premier qui joint à un feuillage élégamment zoné l’avantage d’une inflorescence brillante et de longue durée est tout particulièrement estimé et dans certains établissements commerciaux, il est même l’objet d’une culture spéciale.

Bouturage

Après leur floraison les Aechmea développent à leur base plusieurs rejetons qui aident à la formation de larges touffues mais comme leur centre est toujours dégarni par suite de la disparition de la plante primitive, on détache le plus souvent des drageons pour les bouturer et en faire des plantes à une seule rosette de feuilles.

Multiplication

Les rejetons séparés des pieds défleuris au printemps, lorsque la rosette de feuilles et à demi développée, procurent rapidement de nouveaux individus. Il suffit de les empoter étroitement dans le compost indiqué plus haut et de les arroser modérément jusqu’à ce qu’ils soient bien enracinés. Il est quelquefois nécessaire d’enlever quelques feuilles plutôt que d’en enterrer la base et la coupe qui doit être très nette peut sans inconvénient se ressuyer pendant quelques jours avant l’empotage. On prend quelquefois la précaution en empotant de pulvériser du chitosan liquide que l’on laisse sécher quelques minutes pour éviter la pourriture.

Espèces d'aechmea

Aechmea augusta

Il est originaire du Brésil, se cultive en serre chaude et en intérieur.

Ses feuilles sont étalées, allongées en lanière, larges, obtuses au sommet, denticulées sur les bords, vert tendre maculé de vert foncé. Les fleurs sont petites, lilas rosé, réunies en courtes cymes dont l’ensemble forme une forte panicule.

Aechmea brasiliensis

Cet archmea est originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Grande plante à feuilles étalées-récurvées, linéaires, canaliculées, dilatées à la base, acuminées au sommet, dentées et épineuses sur les bords, de 60 centimètres à 1mètre de longueur. Fleurs bleues, à calice rouge, réunies par 5 ou 6 en glomérules sessiles dont l’ensemble forme une panicule dense de 10 centimètres de hauteur, glabre, rouge écarlate, ainsi que les bractées.

Aechmea calyculata

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

C’est une plante naine à feuilles en lanière, brusquement arrondies au sommet et terminées par une épine. Ses fleurs tubuleuses sont jaunes, accompagnées de bractées rouges, formant une panicule compacte sur une hampe dressée.

Aechmea coelestis

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Ses feuilles sont dressées, oblongues-acuminées, canaliculées, fortement épineuses sur les bords, vert foncé relevé de zébrures blanches. Ses fleurs sont très nombreuses, bleu pale, accompagnées de bractées rouge brun, disposées en panicule pyramidale longue de 20 centimètres, sur une hampe solide, trapue, recouverte d’un court duvet roux.

Aechmea caerulescens

Originaire d’Amérique du sud, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Très jolie plante naine à feuilles en lanière de 20 centimètres de longueur et à fleurs bleuâtres en bouquets, auxquelles succèdent de magnifiques baies rouges et blanches, qui persistent pendant plusieurs mois.

Aechmea conspicuiarmata

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Ses feuilles sont dressées, oblongues-aigués, roulées au sommet, un peu ondulées et garnies de fines épines noires sur les bords, vert tendre en dessus, blanchâtres en dessous de 40 centimètres de longueur et 4 à 5 de largeur. Fleurs sessiles, jaunâtres, disposées en capitule globuleux, sur une hampe laineuse, plus courte que les feuilles et munie de longues bractées étroites.

Aechmea distichantha

Originaire du Paraguay, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

C’est une plante naine de 30 centimètres de hauteur, à feuilles allongées, linéaires-oblongues, aigués d’un vert glauque, bordées d’épine rouge brun. Ses fleurs sont à sépales roses et à pétales rouge pourpre, disposées en épis garnis de nombreuses bractées d’un beau rouge vif.

Aechmea drakeana

Originaire d’Equateur, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Ses feuilles sont étalées, récurvées, canaliculées obtuses et mucronées au sommet, bordées d’épines courtes, droites, espacées ; ces feuilles blanchâtres sur les deux faces et légèrement teintées de violet en dessous, mesurent 50 centimètres de longueur et 5 à 6 de largeur. Ses fleurs à calice rouge vif et à corolle bleu ciel, longues de 4 centimètres, disposées au nombre de 20 à 25 en épi lâche, dressé, sur une hampe grêle, rigide, tomenteuse, de 45 centimètres de hauteur, violacée à la base, rouge au sommet.

Aechmea eburnea

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Cet aecmea est une plante naine, robuste, à feuilles larges, oblongues, obtuses, bordées d’épines molles plus rapprochées à la base, de 30 centimètres de longueur et de 8 de largeur, d’un vert jaunâtre, marbrées de vert foncé, rougeâtres sur les bords, disposées en cornet large et évasé. Ses fleurs sont blanc et vert, réunies en bouquet déprimé, sur une hampe courte, entourée de feuilles florales blanches.

Aechmea fasciata

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Ses feuilles dressées, recourbées au sommet, canaliculées, garnies sur les bords de dents épineuses et marquées sur les deux faces de zones transversales blanches et irrégulières, disposées en cornet évasé. Ses fleurs sont bleues puis roses, groupées en épis coniques, denses, sur une hampe forte ne dépassant par les feuilles, accompagnées de bractées roses à bords épineux, plus longues que le périanthe.

Cette espèce, mieux connue sous le nom de Bilbergia rhodocyanea, constitue une plante de premier ordre pour la décoration des serres et appartements. Sa floraison a lieu à partir de juin.

Il existe une variété plus forte connue sous le nom de Aechmea fasciata major.

Aechmea fulgens

Originaire de Guyane, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

C’est une espèce naine à feuilles larges, un peu ensiformes, brusquement obtuses, canaliculées, récurvées, finement dentées, formant une rosette basse en forme d’entonnoir très évasé ; du centre sort une hampe forte, dressée, écarlate, supportant une panicule rameuse de 40 à 60 fleurs à calice rouge corail et à corolle bleue.

Aechmea fulgens discolor

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

C’est une plante un peu plus forte que la précédente, à feuilles plus allongées, vert lisse sur la face, pourpre violacé sur le revers.

L’espèce et sa variété sont fréquemment cultivées, car ce sont des plantes très jolies et résistant bien à la culture en appartement. Elles ont l’avantage de conserver longtemps leur hampe florale qui, bien que défleurie, garde pendant plusieurs mois ses bractées colorées.

Aechmea glomerata

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Ses feuilles oblongues, cuspidées, vertes de 40 centimètres de longueur, bordées de courtes épines distantes. Les fleurs sont violettes, formant une inflorescence à ramifications courtes, agglomérées, couvertes de bractées rouge sang, portée par une forte hampe dressée, de 20 centimètres de hauteur.

Aechmea lalindei

Originaire de Colombie, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Ses feuilles sont amples, vertes dressées, rigides, fortement creusées en gouttière, terminées en pointe aiguë et brodées de fine épines, de 1 mètre à 1m 30 de longueur sur 12 à 15 centimètres de largeur. Les fleurs sont à périanthe presque globuleux, vert à la base, rose au sommet, formant un épi conique, dense, très obtus, entouré à la base par une couronne de grandes bractées aiguës, réfléchies, d’un beau rouge carmin.

Cette espèce, vigoureuse et robuste, peut atteindre 1,50 m de hauteur sur un diamètre double et porter alors de 30 à 40 feuilles.

Aechmea mariae reginae

Originaire du Costa Rica, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Cet aechmea possède des feuilles canaliculées, vertes de 30 à 50 centimètres de longueur. Ses fleurs sont bleues, passant au rose saumoné, disposées en épi serré sur une hampe dressée de 50 centimètres de hauteur, garnie sur la moitié de sa hauteur de grandes bractées rose vif.

Cette belle plante est très rare dans les cultures et celle que l’on cultive ordinairement sous ce nom n’est autre que AE. lalindei.

Aechmea melinonii

Originaire d’Amérique du Sud, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Ses feuilles sont oblongues de 40 centimètres de longueur, coriaces, vert foncé à bords épineux. Ses fleurs sont à périanthe cylindrique rouge vif, rose au sommet, disposées en panicule dense.

Aechmea mexicana

Originaire du Mexique, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Cet aechmea a des feuilles amples en lanière, aiguës au sommet, dilatées à la base, vert pale maculé de plus foncé et bordées de petites épines de 60 à 80 centimètres de longueur et 10 de largeur, réunies en rosette dense. Fleurs pédicellées, vertes à la base, rouges au sommet, formant une panicule cylindrique-oblongue, de 25 centimètres de longueur et 12 de largeur, garnie de bractées incolores dressées.

Aechmea spectabilis

Originaire du Guatémala, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Les feuilles de cet aechmea sont en lanière, de 70 centimètres de longueur et 8 de largeur, canaliculées, formant une rosette étalée. Les fleurs sont de couleur carmin de 3 centimètres de longueur à calice charnu.

Aechmea weilbachii

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Les feuilles sont dressées, oblongues-aiguës, rétrécies dans leur partie moyenne, élargies et fortement engainantes à la base, minces d’un beau vert luisant ponctuées de brun pourpre et épineuses dans leur partie inférieure, de 35 centimètres de longueur et de 4 de largeur. Fleurs à calice rouge et à corolle violet rose, disposées en grappe lâche, penchée au sommet sur une hampe grêle, rigide, rouge vermillon, entièrement recouvertes de bractées concaves de même couleur.

Aechmea leodiensis

Originaire du Brésil, il se cultive en serre chaude et en intérieur.

Il s’agit d’une belle variété offrant tous les caractères du type distincte par ses feuilles lavées de violet brun à la base et maculées de rouge sang et par les bractées de l’inflorescence rouge écarlate teintées de violet et de vert.

Cette espèce et sa variété fleurissent régulièrement d’octobre à novembre. Ce sont des plantes très appréciées pour la décoration des appartements car leur inflorescence se maintient pendant plusieurs mois.

🌱 Qu’est-ce qu’une plante épiphyte ?

Il s’agit d’une plante qui pousse sur un support végétal sans le parasiter. Nous trouvons dans les plantes épiphytes un grand nombre d’orchidées.