fbpx

Entomosporiose : symptômes et traitements biologiques

entomosporiose

L’entomosporiose, une maladie fongique commune chez les arbres fruitiers et arbustes, peut causer d’importants dommages. Dans cet article, nous explorerons les symptômes, les méthodes de prévention et les traitements biologiques pour lutter contre cette maladie, afin de protéger vos précieux arbres fruitiers.

Description et conditions de développement

L’entomosporiose est une maladie cryptogamique due à Entomosporium maculatum. Elle est favorisée par les années humides généralement en début d’hiver et pendant toute l’année si les conditions lui sont requises pour son développement. Les spores sont disséminées par le vent et la pluie et les premières taches apparaissent 10 à 14 jours après l’infection.

Quelles sont les plantes affectées par l’entomosporiose ?

L’entomosporiose se retrouve fréquemment sur le cognassier, le poirier ou le pommier qui sont plus sensibles à cette maladie. Mais elle est également présente sur les plantes de la famille des rosacées (prunier, pêcher, cerisier, abricotier et amandier).

En dehors des arbres fruitiers, on retrouve de nombreux arbustes d’ornement touchés par cette maladie (rosier, spirèe, photinia). La famille des rosacées comprend plus 3000 espèces classées en plusieurs genres.

Les symptômes observés

La maladie se propage essentiellement sur les organes sensibles de la plante que sont les feuilles et les fruits. Cependant, en période fraiche et humide, l’entomosporiose peut s’attaquer aux pétioles, rameaux et jeunes branches de l’arbre. Elle apparait en tout premier sur les jeunes feuilles ce qui permet de la détecter rapidement et d’appliquer rapidement les traitements.

Dégâts sur les feuilles

L’entomosporiose forme des taches arrondies ou anguleuses de taille très variable, souvent de couleur beige ou brune. La partie centrale est plus claire, portant des ponctuations noires. Cette maladie entraine la chute prématurée des feuilles ce qui entraine affaiblissement de l’arbre.

Dégâts sur les fruits

L’entomosporiose forme des taches arrondies irrégulières, brunes ou noires provoquant en cas d’attaque sévère des déformations et des crevasses sur les fruits. Diverses pourritures se manifestent sur les fruits blessés ou attaqués par l’entomosporiose. Les fruits ne sont alors pas consommables.

Comment lutter biologiquement contre l'entomosporiose ?

En traitement préventif, nous conseillons d’appliquer une solution biologique : pour 1 litre d’eau, mélangez 10 ml de chitosan liquide avec 100 ml de traitement bio maladies des arbres fruitiers.

Éliminez les feuilles et fruits au sol en hiver car ils assurent la conservation du champignon et sont l’une des principales contaminations en début de saison. Brulez les feuilles et fruits ou les amener à la déchetterie.

Le contrôle de la maladie est très difficile lorsque celle-ci est installée, c’est pourquoi il est important de traiter préventivement.

Les traitements bio que l’on recommande contre l’entomosporiose :

-20%
Le prix initial était : 14,00€.Le prix actuel est : 11,20€.
-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.

Photo : Juncala – Pixabay