fbpx

Maladies de la salade : protection et traitement

maladies de la salade

La culture de la salade n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Au grand dam des jardiniers, les laitues sont en effet régulièrement sujettes à de nombreuses maladies qui vont venir perturber le rendement du potager. Découvrons quelles sont ces différentes maladies, comment prévenir et enfin quels traitements naturels sont recommandés.

Mildiou de la salade (Bremia lactucae)

C’est l’une des maladies spécifiques de la laitue. On observe des taches claires à la face supérieur des feuilles. Sur la face inférieure, les taches sont couvertes d’un feutrage blanc et farineux. Le mildiou est favorisé par des conditions climatiques humides et fraiches (15°c). Les longues périodes humides encouragent grandement son développement. Il est souvent favorisé par le manque d’aération sous tunnel ou lorsque les arrosages ne sont pas faits correctement pour permettre au feuillage de sécher rapidement.

Le champignon du mildiou se conserve en hiver dans les déchets de culture. Il est essentiel d’éliminer ses déchets ou de les enfouir profondément pour favoriser leur développement.

Pourriture grise ou Botrytis (Botrytis cinerea)

Les attaques de Botrytis sont possibles tout on long de l’année. Elles sont observées sur le collet par des lésions brun rougeâtre et sur les feuilles par un feutrage gris.
C’est une maladie qui est à redouter lors de conditions humides, fraiches et de gel souvent après des blessures occasionnées sur les feuilles.

Sclerotinia (Sclérotinia minor)

Ce champignon s’attaque au niveau des feuilles basses et du collet. Les dégâts les plus sévères sont remarqués au moment de la formation de la pomme. Les laitues attaquées flétrissent brusquement avec l’apparition d’un mycélium de couleur blanchâtre. Cette maladie est favorisée par des conditions climatiques humides et pluvieuses avec des températures comprises entre 4°C et 30 °C.

Quelques conseils pour prévenir cette maladie :

  • Éliminer les déchets (le champignon se conserve en hiver dans les déchets de culture)
  • Les sols riches en azote favorisent la présence de cette maladie
  • Ne pas planter de laitue en trop forte densité au m2 (moindre aération)

Rhizoctone brun (Rhizoctonia solani)

Cette maladie se manifeste surtout à l’approche de la récolte sur les feuilles (lésions rougeâtre) au contact du sol. Elle est favorisée par une forte humidité du sol. Les laitues beurres sont les plus impactés par cette maladie. Ici aussi, la suppression des déchets est un moyen de lutte préventive.

Anthracnose de la laitue (Microdochium panattonianum)

Cette maladie est présente sur les feuilles les plus basses et les plus proches du sol. On observe des taches brunes nécrotiques à bordure jaune dont le centre peut se perforer. L’anthracnose se développe par une forte humidité et par des températures douces d’environ 20 °C. Elle est favorisée lors de condition du au brouillard, rosée et irrigation. Pour prévenir son apparition, on élimine les déchets au sol et on élimine les mauvaises herbes qui maintiennent un microclimat humide propice à leur développement.

Quels traitements naturels contre les maladies de la salade ?

Les salades sont régulièrement touchées par des maladies, provoqués par ces champignons pathogènes. Des méthodes préventives (bon arrosage, élimination des déchets) permettent de réduire le risque. Cependant, lorsque les laitues sont touchés, il faut alors trouver des remèdes et traitements biologiques pour les soigner.

Chez Planète Agrobio, nous recommandons les trois traitements naturels ci-dessous qui permettent de lutter efficacement contre les différentes maladies listées précédemment.

-20%
Le prix initial était : 9,90€.Le prix actuel est : 7,92€.
-20%
Le prix initial était : 14,00€.Le prix actuel est : 11,20€.
-20%
Le prix initial était : 8,10€.Le prix actuel est : 6,48€.

Photo : Pixabay