Culture du pélargonium

Culture du pélargonium

Les pélargoniums sont ordinairement connus sous le nom de géranium. Ils sont originaires d’Afrique dus et font partie de la famille des Géraniacées. Superbes plantes ornementales, elles séduisent grâce à leur floraison longue et colorée. Mais savez-vous qu’il existe en réalité de nombreuses variétés ? Si vous souhaitez l’adopter dans votre extérieur, découvrez notre guide sur la culture du pélargonium.

Types de pélargoniums

Plusieurs types de pélargoniums sont généralement cultivés :

Le pélargonium hybride provient des croisements des pélargoniums zonales et inquinans. Ce sont les plus répandus, de culture facile, il en existe un nombre de variétés à fleur simples ou doubles ou à feuilles panachés. Par exemple, le Pélargonium à feuilles de lierre provenant des croisements entre pélargonium peltatum et lateripes et pélargonium à grande fleur qui est appelé le pélargonium des fleuristes.

Pélargonium zonale

Ce sont les plus répandus, de culture facile, il en existe un nombre important de variétés à fleurs simples, doubles ou à feuilles panachées.

Variétés simples avec des couleurs variés :

  • Pélargonium jardin des plantes : rouge vif.
  • Pélargonium Louis Lambert : rose vif.
  • Pélargonium Madame Saugé : saumon vif.
  • Pélargonium Maxime Kowalesky : orange.
  • Pélargonium Nuit Poitevine : violet rubis.
  • Pélargonium Perle Blanche : blanc.

Variétés doubles avec des couleur variés :

  • Pélargonium Beauté Poitevine : saumon brillant.
  • Pélargonium Blancapour : blanc.
  • Pélargonium Brassier : rouge.
  • Pélargonium Jean Viaud bruant : rose mauve.
  • Pélargonium Ville de Poitiers, vermillon

Variétés à feuillage panaché et décoratif :

  • Pélargonium Caroline Schmidt : feuillage vert et blanc, fleur rouge, double.
  • Pélargonium Mme Salleron : feuillage vert clair bordé de blanc.

Pélargonium (pélargonium peltatum) à feuilles de lierre.

Ils ont une végétation différente aux rameaux souples avec une floraison simples ou doubles. Ils sont adaptés et de tout premier ordre pour la décoration des balcons, rebords de fenêtre, suspensions, murs fleuris d’où sont noms communs pélargonium roi des balcons.

Variétés à fleurs simples :

  • Pélargonium Albert Crousse : rose.
  • Pélargonium Alice Crousse : violet pourpre.
  • Pélargonium Mdame Crousse : rose clair veiné de rose foncé.

Variétés à fleurs doubles :

  • Pélargonium Centenaire : rouge violacé.
  • Pélargonium Jeanne d’Arc : blanc.
  • Pélargonium France : lilas.
  • Pélargonium Marquis : rose vif.

Pélargonium à grandes fleurs (Pélargonium grandiflorum)

Ces pélargoniums sont surtout cultivés en pots. Leurs fleurs beaucoup plus grandes sont remarquables par la richesse de leurs coloris aux pétales souvent marquées par une large macule.il en existe de nombreuses et belles variétés :

  • Pélargonium Candeur : blanc à macule brune.
  • Pélargonium Triomphe d’Angers : rouge à macules noires.
  • Pélargonium La France : macules noires sur fond rose.
  • Pélargonium Mme Clouet : rouge vineux.

Sol et exposition

Les pélargoniums sont de culture facile. Ils demandent un sol sain et craignent l’excès d’humidité. Une exposition ensoleillée est favorable à leur floraison. Ils sont résistants à la sécheresse.

À l’automne, les plantes cultivées en plein air sont rempotées et conservées à l’abri, en serre froide, ou à défaut dans un endroit sain, éclairé, en évitant l’humidité toujours néfaste à leur bonne conservation hivernale. Les pélargoniums une fois rempotées sont rabattus sur une des parties saines et pendant l’hiver une surveillance attentive doit être faite pour vérifier l’état sanitaire des tiges sectionnées et ainsi pouvoir combattre rapidement la pourriture qui se développe lorsque le local ou sont placées les plantes manque d’air et de lumière.

Multiplication

La multiplication des pélargoniums se fait par bouture. On choisit des boutures solides, trapues, bien lignifiées avec des yeux rapprochés. Les boutures sont faites avec une section nette à quelques millimètres en dessous d’un œil en enlevant les premières feuilles et les boutons floraux. Elles doivent avoir environ 10 cm de long. On les multiplie en plein air à mi-ombre dès les premiers jours d’aout jusqu’à mi-septembre ; les boutures sont repiquées ensuite dans un terreau adapté.

Ils seront mis dans un endroit où les températures n’excèdent pas 6 à 8 °C et ne descendent pas en dessous de 2 °C. Trop de chaleur a pour effet d’exciter la végétation et les pousses tendres qui en résultent résisteront mal à l’humidité avec un risque de pourriture. On surveillera la bonne circulation de l’air afin d’obtenir des boutures trapues. Les autres soins consistent en des arrosages peu abondants et un léger griffage des pots pour aérer en surface le terreau.

Lorsque l’on manque les boutures d’automne, on peut conserver les vieux pieds rempotés que l’on met en hivernage en serre froide ou en vérandas avant la plantation.

Date de plantation

La plantation des pélargoniums se fait vers début mai suivant les régions, si les gelées ne sont plus à craindre, on les prépare pour la plantation en pleine terre ou en pot.

Maladies et ravageurs

Nous vous proposons de découvrir les maladies et ravageurs des pélargoniums dans des articles dédiés :